Cyclecar Mestre & Blatgé 1927

Cette automobile possède un parcours que j’ai envie de vous faire partager et c’est cela qui est excitant dans une collection, ce phénomène de savoir que nous sommes à un moment de la vie de l’objet, le « passeur », celui qui le sauvegarde pour que d’autres, un jour, retrouvent le plaisir de le rencontrer, le conserver et à nouveau le transmettre.

Imaginez qu’en 1927, ce joli cyclecar dont la pointe de la calandre et du radiateur font penser aux cyclecars GN, a été fabriqué en France pour le compte des magasins Mestre & Blatgé, fournisseurs très réputés de pièces et accessoires automobiles, aux lourds catalogues très détaillés et bien diffusés.

La présence du luxe français dans le monde s’effectuait par des « grands magasins » et ce bolide fut vendu (en atteste la plaque cuivre apposée sur le capot)  par les « grands magasins Chalons » à Alexandrie en Egypte… Son parcours l’amènera ensuite en Bulgarie, là où elle fut découverte dernièrement puis rapatriée en France pour rejoindre ma collection, 90 ans plus tard en 2017, intacte !

Votre imaginaire, posé sur les photos qui suivent, doit ensuite vous permettre de vivre ses épopées, ses courses, ses pannes et ses éventuels accidents.

 

Ce très fin véhicule, aux matières et lignes fragiles, présente une élégance respectable dans cette jolie robe bi-ton d’origine. Ses roues à rayons lui appuient son caractère de bolide de course et, force de la mécanique, c’est un très simple système de levier qui la propulse… en effet, un mouvement d’avant en arrière du volant transmet par tringle à un vilebrequin sur l’axe des roues arrières.

La direction, quant à elle, se fait par les pieds reposant sur la barre de direction, tout simplement. De petits graisseurs sur les roues lui apportent une finition délicate. Sa douce patine (…dont des initiales « NR » gravées au couteau sur la caisses par un de ses pilotes…) lui apporte la sérénité, le respect.

Regardez aussi

Follow me on Instagram