Citroën 5HP «trèfle»

Dès novembre 1924, et en vue de Noël, André Citroën lance cette Citroënnette pour sensibiliser les enfants à devenir de fidèles clients de la marque dès que possible!.

L’histoire naît de Paulin Ratier, alors inventeur de l’hélice d’avion à pas variable, qui au sortir de la guerre de 14/18 connait une forte baisse de son activité dans l’aviation civile. Il se lance alors dans la construction d’une auto-jouet basée sur la plus répandue des autos de l’époque: la Citroën 5HP «cul de poule». Il en sort un exemplaire qu’il présente à André Citroën qui très enthousiaste, lui commande 3000 exemplaires exclusifs. Cette aventure durera jusqu’en 1929. C’est alors que sortira la C4 électrique chez Garnier (voir page Citroënnette C4).

 

Caisse en bois contreplaqué, sur châssis bois, capot tôle amovible, cette auto est équipée de pneus gonflables et de suspensions à ressorts.

Des modèles légèrement différents sortiront, agrémentés au fil du temps d’ailes tôle ourlées, carrosseries peintes en intérieur ou garnies comme le siège de moleskine… Un système de pédalage unique et astucieux (… et déposé) les anime. Elle sont toutes équipées de phares fonctionnels, voire de klaxon à poire, de pare-brise rabattable avec mica comme celle-ci qui reste dans son état d’origine parfaitement entretenue. De nombreux détails lui donnent un charme hors norme.

Elles représentent le sommet des auto-jouets et régalent de nombreux collectionneurs de CITROEN. Fragiles par leur structure de bois, peu ont survécu aux assauts du temps, des guerres et des rangements de garage!

Des modèles «dérivés» sont apparus avec pneus en bois pour des usages de manèges forains ou de scène de photographes.

3 couleurs seulement les habillaient: bleu, rouge et jaune. Cette voiture mesure près d’1,60m de long.

Je suis très fier de posséder la gamme des Citroënnettes et vous invite à courir voir la C4 à moteur électrique.

Regardez aussi

Follow me on Instagram